Sidonie Bougamont, violon

sido bouga.jpg

Sidonie Bougamont est originaire du Nord de la France, et commence le violon à l’âge de six ans. Repérée rapidement par Sir Yehudi Menuhin, elle intègre dès l‘âge de quatorze ans sa prestigieuse école, ce qui lui permet de  donner ses premiers concerts en soliste (notamment à Buckingham Palace pour la famille royale), en musique de chambre (Wigmore Hall), et en orchestre sous la baguette de Sir Yehudi Menuhin dans plusieurs festivals.

Elle poursuit ses études aux États-Unis où elle couronne ses études avec l’obtention du diplôme d’Artiste, professeur Mauricio Fuks (Université d’Indiana à Bloomington). Lors de son passage aux États-Unis, elle bénéficie des conseils de grands chambristes (Pressler, Starker, Sebok, Hokanson).

De retour en France en 1999, elle est admise au cycle de perfectionnement du Conservatoire National Supérieur de Paris dans les classes d’Olivier Charlier et de Jean-Jacques Kantorow. Elle est lauréate des concours internationaux Long Thibaud et Menuhin, ce qui lui vaut des invitations à jouer partout en Europe.

Passionnée de musique de chambre, elle crée en 2003 le trio avec piano anciennement Novals et entre à ProQuartet (Paris). En 2011, elle rejoint pour une année le quatuor Isasi pour enregistrer deux quatuors pour Naxos Int.

Après avoir occupé le poste de violon solo de l’Orchestre Philharmonique de Nice pendant quatre ans, elle est depuis 2008 soliste, chef d’attaque des seconds violons à l’Orchestre de la Suisse Romande à Genève.

Elle rejoint parallèlement le Quatuor de Genève en 2013.

Elle joue sur un Nicolas Gagliano de 1761.